Programme n°2

Les courts-métrages :

Carla en 10 secondes
Jeanne LEBLANC - Canada (Québec) - Fiction - 15’
Film sélectionné au Festival Longue Vue Sur le Court – Montréal Au cours d’une fête d’adolescents, des « snapshots » d’un gang bang impliquant une fille et des joueurs de l’équipe de football se répandent à travers la foule. Entendant les commentaires qui circulent, Gaby commence à soupçonner que la personne au centre du gang bang pourrait bien être sa meilleure amie, Carla.
L’horloge
Alexandre RICHARD - Canada (Québec) - Fiction - 18’
À travers le temps, un père au tempérament difficile et désagréable peut facilement fracturer une famille.
Les bigorneaux
Alice VIAL - France - Fiction - 24’50
À Brignogan-Plages, Zoé, 30 ans, travaille au bar “Les Bigorneaux”, avec son père Guy. Tantôt serveuse, barman, patronne, elle s’épuise à tout prendre en charge, épaulant Guy depuis la mort prématurée de sa mère. Un matin, Zoé se met à souffrir de vertiges et de nausées qui perturbent son quotidien.
Bawan
Zouhair CHEBBALE - France / Afghanistan - Fiction - 20’
Bawan est réfugiée. Elle a quitté l’Afghanistan il y a peu et a emménagé en France, à Strasbourg, avec sa famille. Alors qu’elle tente tant bien que mal de s’intégrer, sa fille Abla commence à fréquenter Chékéné, un garçon du quartier…
Ong Ngoai (Grand-père)
Maximilian BADIER ROSENTHAL - France / Vietnam - Fiction - 14’56
Harold apporte un fauteuil en cuir à son grand-père mais ce nouvel objet va le perturber plus qu’autre chose…
Riad de mes rêves
Zineb TAMOURT - Maroc - Fiction - 16’27
Hiba, une enfant de 12 ans, est passionnée de façon innée d’arts. Ce lieu appelé ‘’cinéma’’ du quartier la fascine alors que sa Mère lui interdit de l’approcher. Elle transgresse cette interdiction ! Aidée par le Libraire du quartier, un homme doux et amoureux du livre, comme elle, elle fait son entrée au cinéma malgré la tentative du Guichetier de l’en empêcher ! Elle y fait la connaissance de l’Éclaireuse. Et par la magie de l’écran géant, elle y visualise son propre rêve ! La promesse de détour est faite inévitablement.
-->